Les autres et le végétarisme

Par 17:30

Bien le bonjour à toi cher lecteur/chère lectrice.
Peut être le sais tu delà mais il y a peu j'ai écris un article sur le végétarisme et j'avais dit que j'en ecrirai d'autres. Voici donc le deuxième billet qui rentre dans la -toute nouvelle toute belle- catégorie végé du blog.
Et aujourd'hui j'avais envie de parler de la vision qu'ont les non-végés du végéta*isme et plus particulièrement de leur réaction quand ils apprennent que malheur! tu as fais le choix de ne plus consommer d'animaux.

Il y a deux types de personnes vis à vis du végéta*isme: ceux qui sont compréhensifs et ceux qui ne le sont pas. Malheureusement, depuis que je ne mange plus de viande j'ai rencontré peu de personnes compréhensives. Détaillons :
Profil 1: Il y a forcément une personne qui va penser que c'est juste une "mode" et que tu ne tiendra qu'une semaine avant de finir par croquer dans un bigmac. Cette personne ne se gênera pas pour te prendre de haut avec un "ah toi aussi" des plus exaspérés.
Profil 2 : Ensuite il y a aussi cette mère/grand-mère/tante qui ne comprend pas le principe de ne pas manger d'animal et qui te propose à chaque fois tout le panel de viande qui se trouve chez elle.
Profil 3 : Parlons de celui /celle qui se trouve très drôle en te disant que les carottes qu'il y a dans ton assiette ont été cruellement assassinées pour que tu puisse les manger. Premièrement ce n'est pas drôle et deuxièmement je prefere déraciner une carotte que tuer sauvagement un animal.
Profil 4 : L'inévitable savant qui connait tout sur la nutrition et qui ne peut s'empêcher de te faire la morale en te disant que la viande c'est bon pour la santé et que tu dois en manger. Merci mais je me suis renseignée avant, par contre toi l'es-tu vraiment ? Sais-tu que la viande n'est pas l'unique source de fer, protéine etc? (Ce profil est compatible avec les trois précédents bien entendu)
Profil 5 : Cette adorable personne qui adore agiter son morceau de viande sous ton nez. Continue et je plante ta fourchette dans les fesses.

En général ces personnes pensent que tu te nourris exclusivement de salade et de tofu et te prennent pour un uluberlu.
Fort heureusement il y a des gens qui te soutiennent dans ta démarche ou tout simplement des gens qui se mêlent uniquement de leur assiette et te laissent manger ce que tu veux. C'est d'ailleurs ce que tout le monde devrait faire. Ton voisin de tablée de mange pas de viande ? C'est son choix. Ton voisin a un régime alimentaire de T-Rex ? C'est son choix. Ton voisin est pesco-végétarien/pescétarien ? C'est son choix. (par contre arrêtez de dire que vous êtes végétariens quand vous mangez encore du poisson, c'est pas le mot à employer)
Personnellement à partir du moment où on me laisse tranquille je laisse les autres tranquilles aussi. Je considère qu'à partir du moment où on a conscience de ce que notre mode d'alimentation implique on peut manger ce que l'on veut. Et je sais que je ne suis pas un exemple de vie mais prenez au moins exemple sur ça: ça s'appelle la tolérance et l'ouverture d'esprit et ce ne sont pas des mauvaises choses. (Et je parle là de tous les régimes alimentaires)


Et j'aimerais faire passer un message à tous ceux qui se veulent moralisateur et qui nous répètent sans cesse que la viande est indispensable: renseignez vous avant de parler. Certaines personnes ne peuvent pas en manger (pour des raisons médicales, des raisons d'argent etc.) et elles ne sont pas mortes pour autant. En général les gens ont tendance a se cacher derrière leur consommation de viande et penser qu'elle leur apporte tout ce dont leur corps à besoin alors que c'est faux et en délaissent des aliments importants pour notre corps au profit de ce sacro saint qu'est la viande. Peut-être que d'après vous je rate quelque chose en ne consommant pas d'animal (j'en suis pas si sûre) mais au moins j'ai pris le temps de me renseigner sur ce dont mon organisme a besoin.

Pour finir sur une note positive (et pour vous montrer que les gens bien ça existe) j'aimerais parler de cette famille anglaise chez qui j'ai passé un week-end et qui d'eux même m'ont préparé un plat végé (un poivron farci de riz, cuit au barbecue avec zéro contamination carnée). Je ne les ai forcés à rien, j'avais même emporté ma propre bouffe pour me faire à manger (on en parle dans le prochain article de cette catégorie) et ils m'ont devancée. C'était adorable.

J'ai plusieurs idées de billet traitant du sujet qui trotent dans ma tête et j'ai hâte de vous en faire part (promis ce n'est pas de la propagande anti viande)
À bientôt,

Rendez-vous sur Hellocoton !

Sur le même thème

0 commentaires