Moment précieux : p'tit dej !

Par 17:00

Cet article est fortement inspiré par cette chère Captain Rawr (enfin elle m'a donné le goût du petit-dej', qui lui, m'a inspiré cet article), si vous ne la connaissez pas foncez la découvrir !

j'ai trouvé la photo mais elle se rapproche beaucoup de ce que je mange le matin
Le petit déjeuner. Ce repas trop souvent oublié, dénigré, boudé. Quand j'étais petite j'avais le droit à mon bol de chocolat chaud accompagné de tartines tous les matins puis en grandissant j'ai fini par les mettre de coté pour avoir plus de temps pour me coiffer le matin. Oui, vraiment. Un jour j'en ai eu marre de perdre mon temps à m'occuper de mes cheveux et surtout d'avoir faim à 10h alors j'ai recommencé à manger un truc vite fait avant de partir (un gateau, des céréals, un yaourt, un fruit...)

Si vous suivez les aventures du Captain vous savez qu'elle adore le petit déjeuner. J'avoue qu'au début j'ai eu du mal à comprendre comment on pouvait aimer ce repas. Puis à force de lire ces articles je me suis dis qu'il y avait un truc caché, un mystère dans le petit-dej'. Alors je me suis laissée tenter.
Accompagnée de mon porridge et de ma banane j'ai essayé de percer ce mystère. Je me suis installée tranquillement et j'ai mangé, doucement, pour apprécier le moment (et surtout la nourriture). Et vous savez quoi ? C'était cool. En réalité c'est tout le temps cool de manger pour moi, mais là c'était reposant. C'était un peu mon moment de calme avant d'entamer la tempête qu'allait être ma journée. J'ai réitérer l'expérience, encore et encore, avec toujours cete même sensation.
Et là, il y a eu LA révélation du petit-dej'. Ca s'est passé quand j'étais en Angleterre il y a de çà trois semaines: j'ai préparé mon repas comme d'habitude et je me suis assise dehors sur un banc derrière la maison pour ne pas réveiller la maisonnée. Finalement c'était pas pratique le banc alors j'ai changé de spot pour aller m'asseoir à une petite table au fond du jardin. C'est là où j'ai compris toute la magie de ce moment: les oiseaux qui chantent, le soleil qui se lève et la lune qui disparait, le monde qui s'éveille, la fraicheur du matin et surtout, surtout, la tranquilité.
l'endroit où je petit-déjeunais en Angleterre, avec mes pieds en cadeau
D'habitude je déteste manger seule. Mais le petit déjeuner c'est différent, c'est mon moment égoïste de la journée où je suis détendue et encore de bonne humeur (rassurez vous, ça ne dure pas).Et c'est tellement plaisant de voir le monde s'agiter doucement autour de sois, ça me donne l'impression d'être une spectatrice de la vie. J'en profite aussi pour faire le vide dans ma tête, avant d'être assaillie par les problèmes de la vie ou que les autres interfèrent mes pensées.
Si jamais vous en avez l'occasion, levez vous un peu plus tôt pour profiter de ce moment (c'est mieux en plein air mais si jamais ce n'est pas possible une fenêtre fera l'affaire). Promis vous ne serez pas déçus.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Sur le même thème

0 commentaires